Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Archives de la catégorie ‘Voyages – Italie’

Gens du Nord

???????????????????????????????

Malgré notre appartement décevant, nos vacances italiennes se terminent en beauté à Santa Margherita, une petite ville de la Ligurie où nous avions déjà séjourné il y a 15 ans et que nous aimons beaucoup. C’est pour nous le trésor caché de la péninsule de Portofino. Les touristes, en général, n’ont d’yeux que pour Portofino même. Rien d’étonnant puisque c’est justement un piège à touristes. Joli certes, mais on n’y trouve que des boutiques chères et des restaurants où la facture est plutôt salée. Les Portofinois, eux, vivent tranquillement dans les collines environnantes.

(suite…)

Quand le gaz va, tout va !

Le parc de Portofino est un merveilleux endroit pour la randonnée pédestre.

Le parc de Portofino est un merveilleux endroit pour la randonnée pédestre.

Notre séjour à Santa Margherita a mal commencé. L’appartement que nous avons loué par l’internet est laid, vieillot et d’une propreté plus que douteuse. Nous étions tellement déçus qu’on a failli rebrousser chemin, mais l’opération s’annonçait difficile. Alors, on s’est fait une raison.

Puis à l’heure du souper, on s’aperçoit que le gaz ne fonctionne pas. On a beau essayer d’allumer les brûleurs de la cuisinière, pas la moindre flamme une fois l’allumette éteinte. J’appelle aussitôt Danilo, l’homme des clés, qui promet de me rappeler. Mais à 20h, le signore était aux abonnés absents. Aussi nous sommes-nous résignés à aller dans une pizzéria du coin.

(suite…)

Arrivederci Italie du Sud !

Les sassi de Matera sont d'une splendide beauté.

Les sassi de Matera sont d’une splendide beauté.

J’ai longtemps vu l’Italie comme le pays idéal. L’amour rend aveugle, dit-on. Mais au cours des derniers voyages, ses limites, pour ne pas dire ses défauts, ont fini par me sauter aux yeux. Le périple qui se termine cette semaine, notre 16e dans la Grande Botte, ne fait pas exception, bien au contraire. Peut-être était-ce parce que nous avons passé trois semaines dans le Sud, mais jamais le caractère chaotique de ce pays ne m’est apparu plus évident.

(suite…)

Au village des Schtroumpfs

???????????????????????????????

Lise et moi sommes logés dans une vallée où l’on trouve des trulli dispersés dans une belle campagne agricole, à travers les oliveraies, les vignes et les vergers. Les gens du coin les habitent ou les louent à des visiteurs de passage. À une trentaine de kilomètres, à Alberobello, se trouve une ville complète où plus d’un millier de ces maisons de Schtroumpfs sont réunies. C’est unique et l’UNESCO a eu tout à fait raison de l’inclure dans son patrimoine mondial de l’humanité en 1996.

(suite…)

Le stress de la route

Les Italiens détestent marcher. Même dans une cité où tout pourrait se faire à pied, ils utilisent leur voiture.

Les Italiens détestent marcher. Même dans une cité où tout pourrait se faire à pied, ils utilisent leur voiture.

En choisissant de venir passer quatre semaines en Italie, qui plus est dans le Sud profond, ce qui nous oblige à traverser la Grande Botte de bout en bout, nous avions oublié à quel point la conduite est stressante dans ce pays. Pourtant, nous aurions dû nous rappeler que, pas plus tard que l’an dernier, nous avions trouvé l’expérience éprouvante. Notre amie Catherine, qui a été témoin de nos énervements et qui souffrait parfois en silence sur le siège arrière, pourrait en témoigner. Mais je crois qu’on ne l’oubliera plus jamais.

(suite…)

De la Calabre aux Pouilles

???????????????????????????????

Nous avons quitté la Calabre vendredi après un séjour d’une dizaine de jours, qui fut agréable, même si certains aspects de la région nous ont un peu déçus. Grâce à Homelidays, nous avions découvert un bel appartement doté d’une grande terrasse, qui nous offrait une vue magnifique sur la mer et des couchers de soleil spectaculaires.

(suite…)

La route des poubelles

Partout le long du chemin, en ce beau lundi ensoleillé, de gros conteneurs débordaient de sacs de détritus.

Partout le long du chemin, en ce beau lundi ensoleillé, de gros conteneurs débordaient de sacs de détritus.

Certaines régions vous invitent à suivre la route des vins. D’autres, la route des vergers, des saveurs ou des senteurs. Certaines routes sont gastronomiques ou panoramiques. Mais en Calabre ce matin, nous avons emprunté la route des poubelles. Avouez que c’est plus original. Partout le long du chemin, en ce beau lundi ensoleillé, de gros conteneurs débordaient de sacs de détritus. Parfois sur plusieurs dizaines de mètres. Une de mes belles-sœurs se serait certainement écriée : «C’est affreux!», et ma foi, elle aurait eu raison. Je ne sais pas si c’est la mafia calabraise qui a organisé la collecte des déchets, mais il est difficile d’imaginer ramassage plus désordonné. Le spectacle était si désolant que nous en avons oublié les paysages splendides de la côte Tyrrhénienne.

(suite…)

Nuage de Tags