Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Archives de janvier, 2014

Bye, bye Florida !

??????????

Nous avons quitté la Floride mercredi, après un séjour de sept semaines. Pourtant, nous ne devions même pas nous y arrêter. C’est une vague de froid sur le Texas qui nous avait poussés à modifier notre itinéraire.

Jusqu’au début de janvier, nous avons joui d’un temps exceptionnel au pays des Snowbirds. Même dans le nord-ouest de l’État, il faisait beau et chaud. Après, le beau temps nous a lâchement abandonnés. Au cours des trois dernières semaines, les nuits ont presque toujours été fraîches, voire carrément froides. Les jours n’étaient guère mieux. Et qui plus est, le temps a souvent été pluvieux et venteux.

(suite…)

69 ans dans les sources chaudes

??????????

Nous avons passé les derniers jours à Manatee Springs, un parc d’État que fréquentent l’hiver, outre les Snowbirds, les lamantins, ces gros mammifères marins qui viennent se réchauffer dans les sources chaudes des lieux. «Les prochaines nuits seront froides, de sorte que vos chances d’en voir sont excellentes», nous avait dit avec optimisme la ranger à l’entrée. Mais on a eu beau se rendre aux sources plusieurs fois par jour, nous n’avons pas vu là le moindre lamantin.

En désespoir de cause, nous nous sommes rendus à Fanning Springs, une vingtaine de kilomètres plus loin, où séjournent aussi les lamantins. Ils sont énormes, dit-on. Pourtant, je n’ai entrevu ni un bout de tête ni un bout de queue. J’ai vu cependant l’homme qui a vu l’homme qui a vu deux lamantins. Je ne plaisante pas. Deux minutes avant mon arrivée, ils étaient là, paraît-il, à se prélasser dans cette grande baignoire. L’homme l’a dit à quelqu’un, qui me l’a dit. Lise, qui me précédait, a d’ailleurs aperçu, de loin il est vrai, leurs dos.

(suite…)

35 ans d’amour et d’humour

Le 6 janvier, nous avons fêté nos 35 ans de vie commune. C’est en effet il y a 35 ans pile que nous nous sommes rencontrés. J’allais avoir 34 ans et je sortais d’une rupture. Lise venait d’en avoir 32 et elle allait bientôt en vivre une à son tour. Nos destins, en effet, venaient d’être bouleversés. Pour le meilleur et pour le pire, comme on dit. Mais avec le temps, c’est surtout le meilleur qui est resté. Plus on vieillit et plus on se dit que nous n’avons pas de temps à perdre avec le pire. Vaut mieux en rire.

Nous en avons profité pour nous souhaiter encore de nombreuses années ensemble. Le prochain grand cap sera nos 40 ans. Mais nous deux, on vise plus loin encore. On lorgne les 50 ans de vie commune. Une amie de 93 ans nous a souhaité de nous rendre à 60. Il faudrait que l’on vive tous les deux aussi longtemps qu’elle pour atteindre un pareil cap. Si ça arrive, j’espère que nous aurons le dynamisme et la vitalité de mon amie Madeleine.

(suite…)

Nuage de Tags