Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Archives de août, 2015

Après la pluie

L'extrémité de la péninsule de Forillon.

L’extrémité de la péninsule de Forillon.

Après une semaine de pluie, il faut bien l’avouer, nous avons commencé à désespérer de la Gaspésie. Je parle de la pluie, mais il ne faudrait pas oublier le froid. Eh oui, pendant que les médias n’en avaient que pour la canicule à Montréal, on grelottait dans la péninsule, où en plein mois de juillet, le mercure refusait le franchir la barre des 15 degrés, le jour ; alors, imaginez la nuit. «Je ne suis pas prêt de revenir!» a même lancé Lise dans un moment d’abattement. Je n’osais pas me l’avouer, mais je n’étais pas loin d’entretenir les mêmes sombres pensées.

Puis, le soleil a fini par revenir, d’abord timidement, et les températures ont fini par remonter, osant s’aventurer au-delà des 20 degrés. Les Gaspésiens ont même commencé à se plaindre de la chaleur, ce qui nous a bien fait sourire. On était loin de l’Inde pendant la mousson, voire de la Floride en hiver, mais il faut le reconnaître, le temps était confortable.

La Gaspésie, sous le soleil, se métamorphose. Autant elle peut paraître grise et tristounette, autant elle se met à irradier lorsque le bleu de la mer apparaît dans toute sa splendeur.

(suite…)

Nuage de Tags