Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Archives de décembre, 2015

Le plaisir de lire en voyage

paul-livre

Un des grands plaisirs du caravaning, c’est la lecture. Un plaisir que j’ai redécouvert au cours des dernières années. Moi qui ai étudié en littérature, j’ai peu lu après l’université. Je lisais, il est vrai, des essais, des revues, des journaux ainsi que les dépêches des agences de presse, mais peu de romans. Pendant longtemps, le cinéma a complètement comblé mon besoin de fiction.

C’est en voyage que j’ai recommencé à lire. J’ai d’abord lu sur mon ordinateur, puis sur ma tablette. Mais j’ai maintenant une liseuse dont le confort est bien supérieur.

(suite…)

Le pauvre dollar canadien

Le quartier Art Deco est le fleuron architectural de Miami.

Le quartier Art Deco est le fleuron architectural de Miami.

Notre conseiller financier n’a pas pris ses vacances aux États-Unis cette année. Trop pauvre, notre dollar canadien, qui ressemble de plus en plus à une peau de chagrin! L’homme qui veille sur nos placements a plutôt choisi la Colombie-Britannique. Son choix m’a fait sourire. J’ai mieux compris pourquoi il était conseiller financier et… riche. Mais il faut ajouter qu’il prend ses vacances en famille l’été.

L’hiver, on a évidemment moins d’options. Il faut oublier le Canada, pays du Nord, à moins d’adorer le froid. En Europe, l’euro pèse encore plus lourd que le dollar américain. Il y a bien sûr le Mexique, où le peso reste bien léger. Mais encore faut-il aimer le pays du sombrero. Bref, pour la plupart des «snowbirds» québécois, le sud des États-Unis demeure un choix imposé et il faut en payer le prix.

(suite…)

Alligators, pythons et pluie

ever-alligator

Nous avons profité de notre séjour au Larry and Penny Thompson Park pour commencer à découvrir les Everglades, ce territoire immense de 15000 km­2 qui couvre le sud de la Floride. Nous nous sommes rendus à Shark Valley, une des portes d’entrée, où l’on vous propose un parcours de quelque 25 kilomètres. Ce parcours, on peut le faire à vélo ou en tram. Comme il pleuvait par intermittence ce jour-là, nous avons choisi le tram, qui est couvert. Et en prime, nous avions une guide aussi captivante qu’enthousiaste.

Elle nous a tout de suite assurés que des alligators, mes amis, on en verrait. Ils sont légion en effet. Elle a aussi voulu nous rassurer en nous disant que le crocodile américain, en plus d’être plus petit que son cousin africain, n’est pas dangereux. Ça m’a déçu un peu. J’aurais aimé éprouver un petit frisson en croisant ses gros reptiles qui se font tranquillement bronzer au soleil, le long du parcours.

(suite…)

Le choc de Miami

Le Larry and Penny Thompson est un beau parc de comté, où les sites, bien aménagés et pas trop chers, sont regroupés en boucles.

Le Larry and Penny Thompson est un beau parc de comté, où les sites, bien aménagés et pas trop chers, sont regroupés en boucles.

Nous avions une centaine de kilomètres à faire pour nous rendre de Pompano à Miami. C’était un dimanche matin. Je me suis dit que ça allait être une petite balade dominicale. C’était mal connaître la folle circulation de la métropole de la Floride, où même un dimanche matin les poids lourds roulent et les routes sont bondées. Elles ne manquent pourtant pas. Il y a même deux autoroutes qui traversent la métropole : la 95 et la Turnpike. L’une et l’autre étaient bouchées. C’était juste moins mauvais sur la Turnpike, sans doute parce qu’elle est à péage.

Il faut dire que l’agglomération de Miami compte, outre ses cinq millions de résidants, quelque dix millions de visiteurs.

(suite…)

Nuage de Tags