Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Un mois avec Spotify

Voici un mois que je me suis branché à Spotify et je ne suis pas du tout déçu, bien au contraire. Comme je le soupçonnais, les titres sont nombreux. Rien de surprenant quand on sait que cette société se vante d’en offrir 30 millions. Mais encore fallait-il le vérifier dans les domaines qui m’intéressent, car à quoi bon disposer de millions de titres s’ils m’indifférent ou pire, s’ils m’insupportent ? Or l’abondance, en classique et en jazz notamment, est au rendez-vous, au-delà même de mes espérances.

Prenez les cantates de Bach. Dans mon premier carnet sur le sujet, je parlais d’une dizaine d’albums. Mais on trouve bien plus grâce aux playlists (1). Par exemple, une sélection créée par fred.ahsman et offerte aux abonnés réunit 1518 cantates, qui s’étalent sur 73 heures 30. C’est dire que, à raison de deux heures par matin, il me faudra plus d’un mois pour épuiser les cantates du Cantor de Leipzig. En attendant, chaque matin un chœur d’anges vient s’installer dans notre séjour et chanter juste pour nous.

Pour le soir, où nous glissons volontiers vers le jazz, j’ai découvert une très belle sélection regroupant 33 des meilleures œuvres de Diana Krall. Nous avons ainsi passé quelques soupers en compagnie de la diva de Departure Bay. Autre exemple : pour le 101e anniversaire de la grande Billie Holiday, sa maison de disques a créé une sélection de 101 titres. Vous en avez pour plus de cinq heures de ravissement.

J’ai aussi noté que la société suédoise ne tardait pas à mettre en ligne les nouveautés, du moins pour les artistes les plus connus. Ainsi, le nouvel album de Zaz, « Effet miroir », est apparu sur Spotify dès qu’il a été lancé (j’y reviendrai demain).

Bien sûr, je n’ignore pas que les sites en ligne donnent des pinottes aux créateurs. Citant le chanteur Daniel Boucher, un lecteur m’a écrit que « c’est comme si on donnait 10 $ à un restaurateur et qu’on mangeait à volonté pendant un mois dans son restaurant ». Je veux bien. Sauf que la solution, à mon avis, ce n’est pas de revenir aux bons vieux CD, qui nous encombrent et qu’on fabrique à grand coût. Il faut plutôt revoir à la hausse des droits d’auteur poussiéreux, qui datent d’un autre siècle.

Bien entendu, il faudrait aussi forcer Spotify à payer sa juste part d’impôts. Comme du reste les autres géants de la Toile, qui sont tous des champions de l’optimisation fiscale, un euphémisme pour « évasion fiscale ».

De toute façon, ne soyons pas passéistes ; nos discothèques personnelles ne pourront jamais rivaliser avec la musique en ligne. Je pourrais difficilement réunir chez moi, par exemple, quatre ou cinq versions de chacun des 27 concertos pour piano de Mozart. Mais Spotify, oui !

Au final, le plus important, c’est que je suis en train de redécouvrir le plaisir d’écouter de la musique.

(1) Faut-il traduire « playlist » ? À ma connaissance, les Français ne le font pas. Peut-être ont-ils raison. Après tout, le mot comble un besoin et s’intègre plutôt bien à notre langue. Mais au Québec, il passe moins bien. Le grand dictionnaire terminologique, sans surprise, propose « liste de lecture », expression trop littérale à mon goût. Antidote mentionne également « liste de lecture », mais ajoute « liste d’écoute », qui me semble déjà mieux. Je suggère quant à moi, le mot « sélection », plus court que les deux expressions suggérées, qui implique un choix plutôt qu’une simple énumération. Ainsi, Le grand Robert parle d’une sélection des meilleurs romans ou des meilleurs poèmes. Alors pourquoi pas une sélection (de titres) !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :