Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Eh oui, 73 ans !

C’est avec joie que je vais célébrer en ce lundi mon 73e anniversaire de naissance.

Physiquement, j’ai pris une dizaine de livres (5 kl) depuis le retour de notre grand périple. Rien de terrible si c’était bien réparti sur mes 5 pieds 11 (1m80). Mais la graisse, c’est comme le poil qui surgit là où on ne le souhaite pas. Elle s’est concentrée autour de la taille, créant une bedaine peu esthétique et difficile à cacher, même avec des chandails plus grands. Maintenant sur les photos, je n’arrive même plus à rentrer le ventre pour faire illusion. Il faudrait me photographier en gros plan, mais là on verrait les rides et les poches sous les yeux. Ou de dos, mais on découvrirait à quel point j’ai perdu des cheveux à l’arrière (c’est la surchauffe du cerveau sans doute). Bref, il n’y a plus de solution, sinon m’accepter comme je suis. Ce qui, à la réflexion, est une excellente idée pour un méditant qui cherche à déconstruire son ego. J’espère juste qu’il fondra plus facilement que mon bedon.

Ce n’est pourtant pas parce que j’ai changé mon alimentation. Je bouffe peut-être un peu plus de sucre, mais si peu. Je continue aussi à parcourir une quarantaine de kilomètres par semaine. Mais il faut croire que la marche sur le plat brûle moins de calories que les balades dans les Rocheuses, dans les canyons de l’Utah ou sur les pitons rocheux de l’Arizona.

On pourrait croire, à la lumière de ce qui précède, que je suis au bord de la crise de nerfs ou que la déprime me guette. Soyez rassurés, il n’en est rien. Je vais bien. Très bien même. C’est le sourire aux lèvres que je vais célébrer en ce lundi mon 73e anniversaire de naissance.

Bien sûr, si l’on se fie à la longévité moyenne du mâle canadien, je n’en aurais plus que pour cinq ans. Vu sous cet angle, ça fait un peu froid dans le dos. Mais selon les dernières statistiques de l’INSEE, l’espérance de vie d’un homme de 73 ans est chez nous de 12 ans et 8 mois. Ce qui donne, si je compte bien, un peu plus de 85 ans. C’est déjà mieux. Et encore, c’est une moyenne, nombreux étant ceux qui vivent largement au-delà, avant d’aller rejoindre l’au-delà.

Pour ma part, je ne suis pas sûr qu’il en existe un. Mais j’ai tendance à croire que l’esprit survit au corps. Comment ? Je n’en sais trop rien. Je viens de lire La vie après la vie, où le Dr Moody relate les témoignages d’une centaine de personnes qui ont survécu à une mort provisoire. L’auteur se montre ouvert à l’égard de ces expériences tout en demeurant prudent quant aux conclusions qu’on pourrait en tirer. Reste qu’il est rassurant de voir que, loin d’être effrayés par la mort du corps physique, tous ont éprouvé des sentiments de paix, de bienveillance, de sérénité et de bien-être.

Je n’ai pas hâte pour autant de me retrouver dans ce corridor obscur d’où l’âme émerge pour rencontrer un être de lumière. « Mourons… mais de mort lente », chantait Brassens. Cela me convient très bien.

Mais finalement peu importe, car, comme le dit le moine bouddhiste Matthieu Ricard, c’est la fragilité même de l’existence qui donne « toute sa valeur au temps qui nous reste à vivre ». Ou, dit Jean d’Ormesson : « Nous savons, bien sûr, que nous mourrons un jour ou l’autre – et peut-être même ce soir. Mais cette conviction ne nous empêche pas d’agir, de lire, de vivre – et même d’être gais et heureux. »

 

LA VIE APRÈS LA MORT, de Raymond A. Moody. Éditions Guy Saint-Jean.

PLAIDOYER POUR LE BONHEUR, de Matthieu Ricard, Éditions Pocket.

GUIDE DES ÉGARÉS, de Jean d’Ormesson, Éditions Gallimard.

Publicités

Commentaires sur: "Eh oui, 73 ans !" (4)

  1. Bon anniversaire lundi, Paul. Je te souhaite de réussir une deconstruction de l’ego… Suivie d’une reconstruction heureuse de cet ego.

  2. Cher Paul…avec ou sans rides, bedaine ou autre…Je t’AIME. Bel anniversaire. Andrée et naturellement David

  3. Ah la bedaine maudite 🙂 Ennemie également du trentenaire finissant.
    Bon anniversaire à vous !
    Sénèque est pas non plus comme lecture. Un de ces jours faudra bien que je me décide à lire du d’Ormesson.

  4. Patrick de Montmollin a dit:

    Bon anniversaire 🎂 en retard !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :