Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Notre long été semble bel et bien terminé. Hier matin, quand je suis sorti pour ma promenade, il ne faisait que 5 degrés. C’était d’autant plus frisquet que la rue de L’Inspecteur est venteuse. Mais il ne faut pas trop se vêtir pour autant, car la température monte vite avec la marche nordique.

Je ne me plains pas de cette fraîcheur automnale. On peut marcher à fond, sans risque de surchauffe. Il manquait un peu de soleil, mais il ne pleuvait pas. Il n’y a que la pluie, ou la paresse, pour me garder chez moi. Si elle est légère (la pluie, pas la paresse), je sors. S’il tombe des cordes toutefois, j’allonge ma séance de yoga ou je me rends au gymnase de l’immeuble. Mais je n’adore pas marcher sur un tapis roulant face à une fenêtre givrée. Je préfère, et de loin, le canal de Lachine, d’où j’ai une belle vue sur Griffintown et sur le centre-ville. Et c’est sans compter la vue sur l’eau, toujours changeante, toujours agréable.

Quand je suis parti hier matin, je venais de lire un article mis sur Facebook par ma belle-fille Marie-France sur la marche afghane. Son fondateur, Édouard G. Stiegler, est, pouvait-on y lire, un grand marcheur lui-même. « Il a donné ce nom à cet art en hommage aux nomades qu’il a observés en Afghanistan, qui étaient capables d’effectuer des marches de plus de 60 km par jour en haute altitude pendant des dizaines de jours.

« Les quatre étapes de base pour s’initier à la marche afghane sur un terrain plat sont les suivantes :

« – Inspirer sur trois pas.

« – Maintenir sa respiration sur le quatrième pas.

« – Expirer sur trois pas.

« – Maintenir l’expiration sur le dernier pas, avant de recommencer le cycle. »

J’ai décidé de m’y essayer, mais avec mes bâtons, ce qui donnait une marche nordique afghane. Puis au bout de quelques minutes, pour m’aider, j’ai commencé à réciter un mantra de trois syllabes (hom – gan – clim) sur les trois pas d’inspiration et à le répéter sur les trois pas d’expiration. Ce qui donnait, si vous m’avez bien suivi, une marche nordique, afghane, indienne. Une sorte de marche fusion, quoi !

Je suis revenu à l’appartement tout dynamisé.

 

 

Publicités

Commentaires sur: "La marche nordique, afghane, indienne" (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :