Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

J’ai vu cette semaine à la télé Les Suffragettes, un bon film qui raconte le combat des femmes anglaises pour obtenir le droit de vote au début du siècle dernier. L’histoire est touchante, mais avec un siècle de recul, on a un peu de mal à comprendre la résistance farouche des mâles de l’époque.

J’imagine que dans un siècle, quand on fera un film sur la décision de Donald Trump, appuyé par les religieux, les ultraconservateurs et les climatosceptiques américains, de résilier l’Accord de Paris sur le climat, les spectateurs auront la même réaction d’incrédulité, en se disant : « Quels réacs ! Quels bornés ! » La bêtise s’entête, disait Camus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :