Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Lise parmi les géants du parc Sequoia.

Lise parmi les géants du parc Sequoia.

En toute logique, après notre traversée des vallées de Napa et de Sonoma, nous aurions dû mettre le cap sur San Francisco, tout près. Mais la météo annonçait un temps exceptionnel pour la saison à Yosemite : que du soleil et des températures avoisinant les 20 degrés le jour. La semaine précédente, il avait neigé dans ce beau parc ; à partir de 2000 mètres, il en restait d’ailleurs des traces très visibles. Une fenêtre d’opportunité s’ouvrait donc. On s’y est engouffrés.

Nous ne l’avons pas regretté une seconde. Il faut dire que Lise et moi sommes de grands admirateurs d’Ansel Adams, dont les photos en noir et blanc ont immortalisé ces lieux et nous ont donné, il y a fort longtemps déjà, l’envie de s’y rendre.

??????????Quelques jours plus tôt, au domaine de Mumm, nous avions pu admirer pour la première fois les tirages grand format de ce photographe. De toute beauté ! À Yosemite Village, il y a aussi une galerie consacrée à Adams. On peut y voir, et même y acheter, de ces œuvres.

En découvrant les grands monuments du parc (le Capitan, le Half Dome, le North Dome, la Cathedral, le Liberty Cap), on comprend pourquoi Adams a décidé dès l’adolescence, lors de son premier séjour, de devenir photographe. Le maestro y est retourné chaque année jusqu’à la fin de sa vie. Les paysages de granite de ces lieux sont grandioses. Adams a su en révéler la splendeur.

Yosemite est aussi un parc où l’on peut marcher. Si certaines randonnées sont pépères, d’autres sont exigeantes. C’est le cas, entre autres, du Top of Nevada Falls, que Lise a gravi comme une chèvre de montagne et où j’ai pesté de bout en bout en essayant péniblement de la suivre. Comme le Petit Gibus de La guerre des boutons, je montais en répétant «si j’avais su, j’aurais pas venu». N’empêche qu’en haut j’étais bien content de ne pas avoir rebroussé chemin, même si je ne l’ai pas trop laissé paraître.

Le beau temps se poursuivant, nous avons poussé une pointe (de quelques centaines de kilomètres tout de même!) jusqu’aux parcs nationaux de Kings Canyon et de Sequoia, plus au sud. Le premier est un canyon spectaculaire. Dans le second, on peut observer les plus grandes concentrations d’arbres géants.

J’avais été impressionné par Cathedral Grove, en Colombie-Britannique, où certains des sapins de Douglas ont plus de 800 ans. Ici, certains séquoias frisent les 2000 ans. Le plus gros de tous, le «General Sherman» serait même un contemporain de Jules César. Et ils ne sont pas que vieux, ils sont gros en titi, plusieurs dépassant les 100 mètres de hauteur et les 8 mètres de diamètre. Le «Sherman», notamment, a un volume total de 1487 mètres cubes, surpassant un autre colosse, le General Grant, son voisin.

??????????Le sentier Big Tree est évidemment un incontournable, car il permet de voir, en moins d’une heure, quelques dizaines de ces géants. Nous étions quatre à le parcourir ; nous avons tous été à la fois émerveillés et bouleversés.

Cela dit, ma bipolarité nature-civilisation est lentement mais sûrement en train de s’inverser. Tenez cette semaine, j’ai envoyé mes vœux d’anniversaire à un bon ami parisien. Après m’avoir remercié avec humour, comme il sait si bien le faire, Jean-Michel m’a souligné qu’il y avait beaucoup de visites culturelles à faire chez lui en ce moment, notamment des expositions sur le marquis de Sade, Marcel Duchamp, l’impressionnisme, les Mayas, ainsi que sur Niki de Saint Phalle, à qui l’on doit la fontaine du centre Pompidou et que Lise et moi aimons particulièrement. Et c’est sans compter l’ouverture d’un bâtiment, conçu par l’architecte Frank Gehry et financé par la fondation Louis Vuitton, au Jardin d’acclimatation, dans le bois de Boulogne.

«De quoi vous donner envie de revoir Paris», a ajouté Jean-Michel, tournant le fer dans la plaie. C’est fou ce que je m’ennuie de cette ville depuis quelque temps, bien plus que de Montréal !

De bien mauvaises routes

??????????La Californie est peut-être l’État où le revenu est le plus élevé, mais certaines de ses routes sont parmi les pires. Nous avons roulé dans 25 États américains depuis le début de ce voyage et nous n’en avons traversé aucun dont le réseau routier soit dans un état aussi pitoyable. L’autoroute 580, qui mène à San Francisco, rappelle le Québec, c’est vous dire. Mais ici, on ne peut même pas dire que c’est à cause de l’hiver ; c’est juste qu’on a négligé les infrastructures pour ne pas alourdir les budgets. Ça brasse tellement que, lorsqu’on arrive à destination, il faut faire attention aux objets volants non identifiés quand on ouvre les armoires

La signalisation laisse aussi à désirer. Si votre GPS est dans un mauvais jour, ce qui arrive parfois à notre Madame Tom-Tom, vous risquez d’avoir du mal à vous y retrouver tant les indications peuvent être confondantes.

Lise vous fait ses amitiés. On se revoit samedi prochain.

Paul

P.-S. Quelqu’un a-t-il un camping à nous suggérer dans le désert de la Californie? Nous y passerons probablement quelques semaines en décembre. Comme d’habitude, vous pouvez mettre la suggestion sous le blogue ou m’écrire à paul.roux@live.ca. Soit dit en passant, merci à ceux qui m’ont fait parvenir des suggestions pour San Francisco, dont je vous parlerai la semaine prochaine.

Brouillard dans le Geant Sequoia National Monument.

Brouillard dans le Geant Sequoia National Monument.

Publicités

Commentaires sur: "Les grands parcs : Yosemite, Kings Canyon et Sequoia" (1)

  1. Marie-France Huot a dit:

    Bonjour à vous deux. Wow! Ces arbres sont si impressionnants! On doit se sentir tout petit parmi ces géants. La nature m’a toujours impressionnée et j’aimerais bien, en ce moment, pouvoir visiter ces lieux en votre compagnie! Continuez de nous faire voyager ainsi avec votre blogue et sachez que même si on s’ennuie énormément, notre joie de vous savoir heureux est aussi immense que ces séquoias!
    Bonne continuation…
    Votre belle-fille Marie-France xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :