Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Sortis du congélateur

Notre coloc continue à nous rendre visite la nuit. Sitôt que nous sommes au lit, elle vient dévorer le festin empoisonné que nous lui laissons. Elle doit un estomac d’acier, cette souris. À moins qu’elle n’invite toute sa famille. Mais espérons qu’elle ne soit pas effrontée à ce point.

Pour le reste cependant, la journée s’est plutôt bien passée. L’indicateur jaune est toujours allumé sur le tableau de bord, mais La grande bleue semble se porter à merveille.

Nous sommes arrêtés aujourd’hui chez le concessionnaire Mercedes de Nashville. Très impressionnant! Nous étions là, tout menus et un peu intimidés, parmi ces millionnaires venus faire réparer ou entretenir leur voiture de luxe. Le garage lui-même est très classe, très chic et d’une propreté tout allemande. Ici, tout reluit. Surtout pas de mécanos crasseux et graisseux. Leur tenue est impeccable et leurs manières, idoines.

Pour ce qui est de notre autocaravane, l’emploi du temps était trop chargé pour qu’on la mette au banc d’essai. Il aurait fallu rester une semaine encore dans cette ville presque aussi froide que Québec.

Heureusement, le mécano venu nous voir nous a vite rassurés. Certes, il serait préférable, a-t-il dit, de faire vérifier notre véhicule en cours de route par un autre concessionnaire. Mais il n’y a aucun risque à le conduire si l’indicateur ne se met pas à clignoter et si le moteur tourne bien.

Nous sommes donc repartis tout contents vers le sud de l’Alabama. Bien sûr, ce n’est pas encore la canicule, tant s’en faut. Mais au moins, à 11 degrés Celsius, on ne grelotte plus et on n’aura pas à débrancher l’eau la nuit prochaine.

Lise vous fait ses amitiés. Je vous embrasse. À bientôt.

Publicités

Commentaires sur: "Sortis du congélateur" (3)

  1. Oussama Muse a dit:

    Souris, grise mine ne fais jamais !

  2. Etienne Plante a dit:

    Bonjour Lise et Jean-Paul,

    Je suis votre périple à tous les jours et je vois que vous êtes encore dans une zone de froid. Continuez à descendre vers le sud, vous allez trouver la chaleur.

    Près de Little Rock en Arkansas, à 75 km au sud ouest, nous avons visité Hot Spring qui est un Parc National. Mais c’est en pleine ville, dans la rue. Pour vous dire, ça ne vallait pas vraiment la peine de visiter des anciens bains publics. Mais passant par là nous y sommes tout de même arrêtés.

    Bon voyage
    Etienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :