Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Paris photographié par Lise du haut de la tour Montparnasse.

Paris photographié par Lise du haut de la tour Montparnasse.

Quand nous sommes arrivés à Paris, il y a bientôt six semaines, je n’avais pas vraiment envie de me retrouver là. Nous arrivions de la péninsule de Portofino, où nous avions marché dans le maquis tous les jours. L’air, le bruit, l’ambiance d’une grande ville ne me tentaient pas trop. J’étais dans ma phase nature plutôt que civilisation.

Mais au fil des semaines, je me suis de nouveau laissé prendre par le charme de cette ville magnifique. L’arrondissement que nous avons choisi, le 12e, y est pour beaucoup. Nous aurions pu être aussi dans le 15e, que nous avons découvert et adoré, ou dans le 14e, ou même dans le 13e, autour de l’université. L’important, à mon avis, c’était de ne pas être en plein centre de cette mégalopole, comme il y a deux ans.

paul1Nous sommes retournés aux Halles, près du quartier que nous habitions alors, et nous avons détesté. C’est bruyant, sale, pollué, un peu mal famé. Il y a trop de touristes. Trop de gens, tout court. Même les très beaux quartiers du centre, comme le Marais, sont à fuir. C’est devenu un passage obligé, au même titre que le tour Eiffel ou Notre-Dame. Je ne crois pas qu’il y ait un seul des millions de touristes venus à Paris qui ne s’y arrête. Les trottoirs sont tellement bondés qu’on a du mal à avancer.

Le charme discret de la vie parisienne se trouve un peu plus loin, juste un peu plus loin. Comme je l’écrivais dans un carnet précédent, Lise et moi sommes à moins de deux kilomètres de la Bastille. Et pourtant, je crois qu’il n’y a pas un visiteur qui s’aventure jusqu’à chez nous.

???????????????????????????????Nous vivons parmi les Parisiens et franchement, je les aime bien. On en dit pourtant bien du mal. À commencer par les Québécois. Et les provinciaux en rajoutent volontiers une couche. Ah! ces Parisiens! Ils seraient insolents, tendus, hautains et quoi encore? Moi, je les trouve plutôt sympa. Ils sont presque toujours polis et courtois. Et souvent, ils sont gentils et agréables. Nous nous sommes d’ailleurs faits de vrais amis en Jean-Michel et Françoise.

Et puis, les Parisiens savent vivre en société. J’en veux pour preuve leur attitude dans le métro. À cause de Roland-Garros, je l’ai beaucoup fréquenté, ce métro : une heure matin et soir. Je craignais que l’expérience soit éprouvante. Elle s’est pourtant fort bien passée. Les Parisiens y font preuve d’un calme étonnant. Ils ne courent pas, ne se bousculent pas, ne bloquent pas les portes.

Une seule fois, j’ai été témoin d’un geste d’énervement. Une jeune fille avait reçu le coude de sa voisine dans l’œil. Ce qui l’avait choqué, ce n’était pas ce mouvement involontaire, mais le fait que la coupable ne se soit pas excusée. Dans cette ville, on peut commettre beaucoup de gaffes, mais à condition de présenter ses excuses.

nenuDans le métro donc, les passagers restent zen. Les plus jeunes ne lèvent pas les yeux de leur téléphone, leurs aînés lisent, et les vieux messieurs comme moi regardent discrètement les jeunes femmes.

Nous quitterons donc cette belle ville avec un petit pincement au cœur, même si nous commençons à avoir hâte de rentrer. Ce n’est pas que le pays de Fred et de Pauline nous manque. Ni même Montréal. Mais les êtres qui nous sont chers, oui. On a bien hâte de les revoir, de les serrer, de leur parler, de les entendre.

Les retrouvailles commenceront vendredi à l’aéroport, où Louise et Daniel, deux amis en or, viendront nous chercher. Je vois déjà leurs sourires et ça fait chaud au cœur.

Lise vous fait ses amitiés. Je vous embrasse. À très bientôt !

Paul 

???????????????????????????????

Publicités

Commentaires sur: "Derniers jours à Paris" (5)

  1. Marie-Andrée a dit:

    Donc, si j’ai bien compris, il faut attendre deux ans après votre passage dans un lieu donné pour retenir les bonnes adresses:-) Bon retour!

  2. SVP Laissez la grisaille à Paris!!!! On cherche l’été ici!!!! Si vous le voyez, ramenez-le avec vous!!!! 😉

  3. Oussama Muse a dit:

    Bon retour chez vous et merci pour vos billets d’humeur vagabonde et voyageuse que j’ai pris bien du plaisir à lire, voire à commenter, parfois, ma foi !
    PS… Alors, je vous l’enregistre en dvd et vous l’envoie au Québec, ce film, mmh ?

    • C’est gentil de le proposer, mais j’ai vu le film en salle à Nice.

      • Oussama Muse a dit:

        Ouf, tant mieux, j’avais tellement peur que ce film vienne à manquer à votre grande culture cinématographique ! Bon sang, cent rires, dans le même style, soit le comique de la randonnée en nature, mais sans l’aspect du pèlerinage mythique, et toc, il y a aussi ce film qui se passe en Corse et qui est intitulé  » Les randonneurs… We are together !  »

        http://www.premiere.fr/film/Les-Randonneurs-557381

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :