Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Notre ami Jean-Michel nous a fait découvrir le 14e arrondissement.

Notre ami Jean-Michel nous a fait découvrir le 14e arrondissement.

« Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? » demande ma petite sœur. Si je ne vous ai pas donné de nouvelles depuis plus d’une semaine, ce n’est pas qu’elles soient mauvaises. C’est plutôt parce que mes vacances sont finies. Le tennis m’a rattrapé. Sans couvrir véritablement les tournois de Madrid et de Rome, j’y jette un œil et j’y consacre quelques articles sur l’autre blogue, celui de tennis. Et la semaine prochaine, je m’attellerai déjà aux textes préparatoires pour Roland-Garros.

???????????????????????????????En attendant, j’essaie quand même de profiter de Paris. Pour ce qui est de l’appartement, sur lequel j’avais médit, j’ai choisi de m’en accommoder. Comme me l’a fait remarquer Lise, le logement que nous occupions à l’automne 2011, dans le 4e arrondissement, n’était guère plus grand ou plus joli, tout en étant plus inconfortable encore. Et pourtant, on ne s’en est jamais plaints.

L’appartement actuel a de plus l’avantage d’être situé dans le 12e, un arrondissement non touristique, qui offre une vie toute parisienne. On ne regrette pas du tout ce choix, bien au contraire. Il y a deux ans, j’avais trouvé Paris agité et bruyant. Cette fois-ci, je découvre qu’il y a une vie hors du centre, sans ses millions de touristes, ses milliers de voitures et ses motos qui roulent sur les trottoirs. Ici, c’est bien plus calme et bien plus agréable.

Non, ce qui me turlupine un peu, c’est le temps maussade. La Ville lumière ne brille pas fort ces jours-ci. En fait, elle s’est éteinte il y a plusieurs mois déjà. Tous les matins, quand Lise vient me réveiller, elle laisse tomber : « C’est gris ! » Parfois, il y a une petite percée de soleil. Mais le plus souvent, on a plutôt droit à de la pluie. Encore aujourd’hui, on a terminé notre visite de Montparnasse sous un parapluie.

De plus, c’est frisquet. On a même dû se résigner à sortir les manteaux d’hiver de nos valises, ceux-là mêmes qu’on avait apportés pour l’hiver niçois et qu’on comptait bien ne pas remettre.

???????????????????????????????Ces lamentations (qui ont dû vous émouvoir) étant faites, il est vrai que nous sommes à Paris, cette ville dont on dit souvent qu’elle est la plus belle du monde. Moi sur ce plan, j’estime toujours que Rome est une solide candidate à ce titre. Mais incontestablement, on est dans une des plus belles villes du monde, ce qui n’est pas désagréable même sous la pluie. Il y a tant de choses à voir et à faire dans cette magnifique cité.

Scène de la vie parisienne

On se promène dans la métropole française sans cacher nos origines, mais sans les porter non plus en étendard. Ce n’est pas qu’on en ait honte, mais on ne tient pas à ce qu’on nous enfonce dans le folklore québécois. Comme on n’a pas un fort accent, généralement on ne nous en parle pas, et c’est très bien ainsi.

Voilà cependant que, lors d’une visite, un jeune homme, apprenant que nous sommes Québécois, nous lance : « Christ de tabarnacle ! » Lise lui a gentiment souligné que, nous deux, on ne « sacre » pas. Il enchaîne aussitôt en disant qu’il adore Fred Pellerin. Là, c’est moi qui ai dû me retenir. Il voulait juste être sympa, mais il était en train de m’horripiler. J’ai failli lui dire sèchement que d’écouter notre troubadour plus de cinq minutes, c’était de la torture. Mais je n’avais pas envie de discuter. Alors, je me suis tu.

Dans quelques semaines, on va être de retour au pays de Fred et de Pauline. Pourrait-on nous foutre la paix d’ici là ? Voilà, c’est dit.

Lise vous fait ses amitiés. Je vous embrasse. À bientôt !

Paul

«Le Penseur» de Rodin,

«Le Penseur» de Rodin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :