Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Dans la belle Toscane

???????????????????????????????

Notre voyage en Italie n’a pas bien commencé. Rolf et Huguette sont venus nous reconduire à l’aéroport de Nice, où nous devions prendre possession de notre Renault. Ils nous ont laissés dans la zone «kiss and fly», où, comme le nom l’indique, il faut faire vite. De fait, nous avons sorti les valises si rapidement de l’auto que nous avons oublié un sac dans le coffre arrière. Dedans, il y avait du chocolat. Pas si grave : notre beauf, qui est amateur, pourra le manger. Mais il y avait aussi deux sacs de psyllium, qui assurent notre belle régularité et, parfois même, notre bonne humeur. Et il y avait surtout la belle théière de voyage, que nous avions achetée précisément pour ce périple.

C’est Lise qui s’en est aperçue. Nous étions déjà en route vers l’Italie. Elle en était toute dépitée, la «poverina». Moi, ça m’a frustré. J’ai dit à Lise, de ma voix des mauvais jours : «Le voyage commence bien mal.» Ça l’a rendue plus triste encore. Un peu plus et elle se mettait à pleurer. J’ai fini par lancer, dans un éclair de lucidité, hélas trop rare : «Écoute, il n’y a rien de dramatique. Personne n’est blessé. On ne va pas se gâcher la vie pour une contrariété.»

De fait, la journée s’est très bien terminée. Arrivés par hasard à la Marina de Santa Pietra, nous avons trouvé du psyllium dans une pharmacie tout très de l’hôtel où nous sommes descendus. Puis, nous sommes allés souper dans une jolie pizzéria, ce qui nous a permis de renouer avec le charme et le chic de la belle Toscane. C’était un samedi soir. Le restaurant était bondé. Nous étions les deux seuls étrangers. Autour de nous, que des Italiens bien coiffés, bien fringués et qui sentaient bon.

???????????????????????????????Soit dit en passant, ceux qui croient que les pâtes, ça fait engraisser, devraient venir faire un séjour en Toscane. Tous les gens qui étaient là, et il y en avait de tous âges, étaient remarquablement minces. Ils se régalaient pourtant de pizza et de pain. De quoi ébranler les théories fumeuses des adeptes du régime Atkins.

Le lendemain, nous avons visité la Maremma, la seule partie de la Toscane que nous ne connaissions pas encore. C’est une région agricole et touristique. Mais pour le moment, la grande affluence n’a pas encore commencé. Les touristes qu’on y croise sont presque tous Italiens.

Ces derniers voyagent beaucoup en famille. Petite la famille. Elle est généralement composée d’une maman fort jolie, d’une adolescente plutôt mignonne et d’un papa chauve.
La calvitie est d’ailleurs devenue, au fil des ans, est des indices les plus sûrs de l’Italie. Jadis, on reconnaissait les Italiens à leur téléphone portable. Mais aujourd’hui, l’obsession du mobile s’est universalisée. Maintenant, c’est aux crânes dégarnis qu’on reconnaît les mâles de la Grande Botte. Atteints de calvitie précoce, ils se rasent le coco au complet. Et pour compenser, ils se laissent pousser quelques poils sous la lèvre inférieure, ce qui leur donne un air d’extraterrestre dans un film futuriste. Leurs femelles, en revanche, ont conservé une chevelure très abondante, ce qui accentue encore davantage le contraste.

Lundi, nous continuerons à descendre lentement vers la Calabre, où nous avons loué un appartement. En cours de route, nous nous arrêterons probablement près du Vésuve. On s’en reparle.

Lise vous fait ses amitiés. Je vous embrasse. À bientôt!

Paul

???????????????????????????????

Publicités

Commentaires sur: "Dans la belle Toscane" (3)

  1. « deux sacs de psyllium, qui assurent notre belle régularité et, parfois même, notre bonne humeur »
    Un peu plus, on croyait du lithium donc vous parlez… J’etais mort de rire… LOL Bonne continuation!

  2. oussamamuse a dit:

    ah, ces femelles italiennes, heureusement qu’elles ont su rester pas trop mâles…

  3. […] dans les petites ruelles, entourés de mâles italiens aux cheveux courts et rares, effectivement, Maître Roux, leurs compagnes sont heureusement un poil différentes […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :