Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Pourquoi pas !

J’ai dit à Lise, mi-figue mi-raisin : «Nous sommes heureux en voyage. Si nous sommes malheureux ici, on vendra le condo, on achètera une autocaravane et on partira ensemble sur les routes.»

J’ai dit à Lise, mi-figue mi-raisin : «Nous sommes heureux en voyage. Si nous sommes malheureux ici, on vendra le condo, on achètera une autocaravane et on partira ensemble sur les routes.»

Beaucoup de gens ont eu de belles réactions en apprenant notre intention de partir sur les routes de l’Amérique. Nous avons été rassurés, en particulier, par la réponse d’Antoine et d’Étienne, qui ont tout de suite applaudi. Ils connaissent bien leur maman et leur beau-papa. Nos adorables belles-filles, Marie-France et Jasmine, ont eu aussi des propos très stimulants.

«Guy et moi n’avons pas vraiment été surpris par cette grande et intéressante nouvelle, m’a écrit ma sœur Jocelyne. On sait que les voyages vous apportent beaucoup et qu’ils sont rendus essentiels à votre vie. Alors, tant mieux pour vous. Des projets, on aime ça!»

«Excellente idée, Paul et Lise, a dit mon beau-frère Jean-Guy. Ça prouve que vous êtes encore jeunes et que vous allez le demeurer. Les meilleures décisions sont souvent celles que nous ne prévoyions pas et qu’on prend rapidement et avec le cœur.»

«WOW o WOW! Vraiment une bonne idée… vous êtes inspirants et épatants !!!» a lancé notre amie Andrée, ajoutant : «un petit peu jalouse».

D’autres, par contre, ont été soufflés, que dis-je, interloqués, démontés, ébranlés, déconcertés, abasourdis, voire troublés. C’est beaucoup pour eux que j’écris ce carnet. Non, nous ne sommes pas dans la phase maniaque de notre bipolarité. Nous sommes stimulés par notre décision, mais sans être exaltés. Juste sereins, heureux de notre choix.

Nous n’avons pas choisi de troquer notre condo contre une autocaravane sur un coup de tête. Mais ce n’est pas non plus le fruit d’une longue et mûre réflexion. Notre logique se situe quelque part entre les deux.

Depuis quelques années déjà, j’envisageais plus ou moins sérieusement cette éventualité. Quand le choc du retour nous avait bousculés, après trois mois en Europe l’an dernier, j’ai dit à Lise, mi-figue mi-raisin : «Nous savons que nous sommes heureux en voyage. Si nous sommes malheureux ici, on vendra le condo, on achètera une autocaravane et on partira ensemble sur les routes.» Mais on s’était réhabitués à la vie québécoise et on avait remisé le projet au rayon des idées intéressantes mais farfelues.

Il faut dire que l’idée butait toujours sur deux écueils. Primo, je voyais mal comment je pourrais poursuivre le blogue de tennis tout en cheminant sur les routes de notre grande Amérique. Secundo, le bel appartement du centre-ville de Montréal devenait aussi lourd qu’inutile. J’avais du mal à renoncer à mon blogue et Lise, à son condo.

Puis un vendredi soir, nous avons regardé un passionnant épisode de Thalassa, qui avait justement pour thème «Partir». On y voyait notamment un couple, dans la soixantaine comme nous, qui passait dix mois par année à naviguer sur les océans du vaste monde. Nous, on ne connaît rien à la voile et l’eau n’est pas notre truc. Mais on a tout de suite vu qu’on était animés par le même goût de voyager qu’eux et qu’on pourrait le faire, mais sur les routes.

Le lendemain au petit déjeuner, Lise m’a reparlé de l’émission, je lui ai confié mon projet, nous en avons discuté et l’idée a fait son chemin. J’ai peu à peu fait le deuil du blogue de tennis, dont ce sera la dernière année. Lise a fait son deuil de notre appartement. Nous sommes retournés voir les sites des constructeurs d’autocaravanes. Nous avons retenu quelques modèles. Nous avons commencé à nous imaginer traversant l’Amérique à leur bord. Quelques jours plus tard, le projet s’imposait comme une évidence.

C’est un peu fou? On en convient. Un peu risqué? Sans doute, ne serait-ce qu’en raison de notre âge. Mais s’il y une chose que nous avons apprise au cours des années, c’est que la vie récompense souvent les audacieux.

Lise vous fait ses amitiés. Je vous embrasse. À bientôt!

Paul

Publicités

Commentaires sur: "Pourquoi pas !" (22)

  1. Très contente pour vous. 🙂
    Mais plus de blogue?!… 😦 😦 😦

    • Mon départ, à la fin de l’année, ne signifie pas nécessairement la fin du blogue. Le blogue de tennis a connu beaucoup de succès depuis six ans. Je crois que La Presse ne l’abandonnera pas si les lecteurs restent fidèles. Je ne suis pas de ceux qui disent «après moi, le déluge».

  2. EEEK! Ce sera un beau projet. J’ai deux amis qui ont fait la meme chose entre 2 demenagements Vancouver-Montreal. Ce fut inoubliable pour eux! ils l’ont fait cependant en sac a dos, sans caravane et en Amerique du sud. Pourquoi pas louer votre appartement?

    Re-EEEK! Cette fois c’est mon nombril qui crie! Il va falloir que je fasse moi auschi le deuil du blogue au risque de faire un syndrome de retrait!

    Bonne continuation! Au fait, que se passe avec le RG? Encore tisse dans la toile bureaucratique?

    Au plaisir!

  3. PS: vous n’avez pas encore annonce vos couleurs au blogue…

    • Je n’avais pas encore prévenu mon patron. Mais je l’ai fait hier. Je pourrai maintenant en parler ouvertement sur le blogue. Par ailleurs, nous avons choisi de ne pas louer l’appartement pour toutes sortes de raisons. Mais entre autres choses, parce que le projet de caravaning durera plus d’un an. Si notre santé tient le coup, nous comptons partir six ou sept mois par année après ce grand tour de l’Amérique. Tout ce dont nous aurons besoin c’est d’un pied-à-terre à Montréal.

  4. Pour la seconde fois en un mois et demi, citons Horace : « Carpe diem quam minimum credula postero » en se rappelant que son propos se voulait, semble-t-il, épicurien voire modérément hédoniste…
    Bravo M. Paul ainsi qu’à votre compagne de vie! C’est une décision à la fois courageuse et raisonnable. Certes, vous allez nous manquer un max sur Votre/Ton blogue mais c’est votre vie! Et c’est vrai qu’elle est inspirante.

  5. oussamamuse a dit:

    Bravo, je vous comprends et vous approuve, car si les voyages forment la jeunesse, dit-on, méfions-nous du quand, dira-t-on et partons tout de suite sur les routes de l’aventure et des découvertes et tant pis pour le blogue de tennis, surtout si Nadal, à tort, revient en force, voire en farces et attrape nigauds, go !

    PS Chez Nout aussi, en Suisse Romande francophone, nous nous réjouissons de quitter notre hiver qui s’éternise, même après l’arrivée de l’ami mars, le 15.3.2013, histoire d’aller prendre l’air en Italie pour deux semaines de vacances fort imméritées, dès la fin mars !

    http://oussamamuse.com/2013/03/13/en-attendant-lami-mars/

    • De fait, c’est moins triste de prendre cette décision au moment où Nadalator remonte et où notre Rodgeur décline. Cela dit, je vais terminer cette année en beauté.
      Par ailleurs, où allez-vous en Italie?

      • oussamamuse a dit:

        Oui, en effet, cette saison tennistique promet beaucoup, j’espère juste que Djokovic pourra gagner à Paris et puis Roger à London, mais bon, je crains d’assister à un nouveau doublé Paris-Londres de Nadal… Quoi qu’il en soit, je me réjouis de pouvoir regarder ces deux tournois à l’heure européenne et en direct, à Paris sur les chaînes françaises et suisse et à Londres sur la BBC et sur la RTS !
        En ce qui concerne nos vacances en Italie, comme d’habitude, mis à part en été, nous n’avons rien réservé, mis à part les billets de train pour le samedi de Pâques, Lausanne-Rimini, ainsi que deux nuits à Rimini; ensuite, suivant le temps (météo), nous irons soit en Croatie, via Ancona et en bateau, soit dans le sud italien en train, voire, pourquoi pas, jusqu’en Grèce, sur l’île de Corfou !?
        Et vous deux, serez-vous aussi en Italie ?

      • Oui, nous partons pour l’Italie le 6 avril. Nous y séjournerons jusqu’au 3 mai, avant de mettre le cap sur Paris. Nous nous dirigerons d’abord vers la Calabre, que nous ne connaissons pas. Nous n’avons rien réservé. Avez-vous des suggestions?

      • oussamamuse a dit:

        Ah l’Italie, au printemps, c’est le rêve et il n’y a pas besoin de réserver car il y a tellement de possibilités et assez peu de vacanciers car la plupart y vont en août, voire en juillet et en bord de mer (mis à part les visites des villes touristiques comme Venise, Rome ou Florence)! Ainsi, à mon humble avis, attendez les derniers moments pour éventuellement réserver, surtout avec les possibilités qu’offrent le net, ne serait-ce que pour connaître les lieux et hébergements « sympas » (par exemple l’hébergement rural agriturismo est souvent excellent, de très bonne qualité et bien meilleur marché, mais hors des villes, bien sûr, cf http://fr.agriturismo.com )! Vous pouvez même carrément « débarquer » à la réception, sans hésiter à demander des rabais, suivant la saison et la fréquentation (surtout que ces derniers temps, la crise de l’euro fait diminuer et les prix et les touristes…). Bon, comme la maman de Nicole est italienne et que ma moitié (Nicole, donc…) a étudié l’italien à l’université de Lausanne (et qu’elle l’enseigne, ainsi que le français et l’histoire, bibi m’occupant plutôt de et avec les maths et les sciences physiques…), bref comme ma moitié est à moitié italienne, donc, elle parle et se débrouille fort bien en Italie et nous y sommes allé un peu partout, déjà, la Suisse y étant si proche et le franc suisse si fort !
        Nos lieux favoris ? La Sicile, avec le Stromboli et les autres îles éoliennes, la Sardaigne, les Cinque Terre, et les deux côtes Ponante et Levante de la Méditerranée, sans compter, bien sûr, la sérinissime Venise, la romantique Rome antique et la renaissante Florence !

      • oussamamuse a dit:

        En principe, comme déjà écrit, nous devrions partir découvrir la Croatie en bateau depuis Ancona, mais si le mauvais temps nous joue des tours, nous feront alors détour vers le sud de l’Italie et alors, pourquoi pas, soyons fous, nous pourrions nous rencontrer autour d’un bon café italien, voire plus, encore, par exemple autour d’une authentique pizza napolitaine et d’un ou deux verres de vin divin de Sicile (nous serons dans le sud, ne l’oublions pas…)!? Bref, si jamais, je vous contacterai via ce blogue de carnets de vie et d’envies!

      • Ce serait super sympa de se rencontrer en Italie. Je vous laisse mon adresse de messagerie : paul.roux@live.ca. On se reparle.

  6. J’espère que LaPresse trouvera un/une bon remplaçant pour le blogue. Surtout, pas un rafan svp!!!! 😉
    Mais ça ne sera plus jamais pareil sans vous. 😦
    Vous viendrez poster de temps à autre!!

  7. Ce qui est bien avec l’Italie, c’est que chaque ville est différente de l’autre visitée juste avant… C’est ce qui m’avait frappée.
    Ce que j’ai préféré?? Venise, Capri, Rome, Assise, Sienne, Pompéi.
    Florence c’est bien beau mais j’ai trouvé ça horriblement bruyant… Pire que Rome!!
    La traversée des Dolomites est vraimen impressionnante.

    Avez-vous besoin d’une porteuse de valise?! Me semble que je retournerais en Italie là là!!!! 😀

  8. Sardaigne ou j’ai adore l’Alghero mi-italien et mi-catalan avec sa belle promenade bien animee le long de la mer!

    La cote amalfitaine… pour le soleil et la chaleur… Le soir, la grande artere de la ville est fermee a la circulation. C’est tres agreable pour flaner avec les locals…
    N’oublie pas la mozzarella di bufalo a Sorento ( http://www.innbufalito.it/en/ ) resto / pizza peu pretentieux mais un des meilleurs places en ville.
    A defaut de rester au Relais Blu ( http://www.relaisblu.com/en/ ), il faut s’y rendre pour un verre de vin et un souper en regardant le soleil coucher au large derriere Capri.
    N’oublie pas le sentier des Dieux!

    Bien d’accord pour le Cinque Terre ou la promenade est plus que magnifique en ce temps ci! Pas trop chaud!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :