Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Les petits bonheurs

 

Un des grands plaisirs de se promener à Nice, c'est de découvrir ses beaux immeubles.

Un des grands plaisirs de se promener à Nice, c’est de découvrir ses beaux immeubles.

Ce matin, au moment où nous allions entreprendre notre marche rapide, nous croisons deux splendides jeunes filles. Visages d’ange, teints de porcelaine, tailles fines, petits seins hauts, fermes et pointus. «T’as beaucoup de chance!» m’a dit Lise. «Oui, ça commence bien.» Quelques minutes plus tard, nous rencontrons un groupe de jeunes hommes à vélo. L’un d’eux lance à ma compagne un beau bonjour bien chaleureux et bien sonore. La grâce vient de la toucher à son tour.

Nos journées niçoises sont faites de ces petits riens qui, mis bout à bout, nous ravissent. Je vous ai souvent parlé des beaux points de vue sur la mer. Mais le paysage est aussi composé de tous ces gens venus profiter de la promenade des Anglais. Retraités au pas lent, joggeurs et joggeuses, au pas plus ou moins léger, plus ou moins rapide, jeunes mamans derrière leur poussette, grands-parents avec leurs petits-enfants, flâneurs, touristes.

Tout à coup, le regard se pose sur l’un ou sur l’une. Ce matin, par exemple, mon œil, voire les deux, a été attiré par une élégante qui, sitôt sortie du bus, s’est arrêtée pour remonter son abondante chevelure en une belle queue de cheval. Elle était si ravissante dans son petit tailleur bleu que même la maille dans son collant ne la déparait pas. Ailleurs, c’était une vieille dame assise sur un banc avec un chien aussi vieux qu’elle, la tête posée sur ses genoux.

Premier repas sur la terrasse

On nous annonce un mauvais week-end. Mais pour le moment, il fait beau, très beau même. Pas le moindre petit nuage à l’horizon. Officiellement, il a fait 13 degrés aujourd’hui. Mais au soleil, c’était bien plus chaud. Suffisamment chaud pour manger pour la première fois sur notre terrasse, sans le moindre frisson, sinon un frisson de plaisir.

La qualité de la nourriture ici continue à faire nos délices. Ainsi ce midi, nous avons fini un poulet fermier que nous avions acheté déjà rôti chez un traiteur. Absolument savoureux! Nous l’avons accompagné d’une salade composée de laitue chêne, une spécialité méditerranéenne, d’un beau poivron rouge local et de noix de Cajou bio. Le pain de seigle avait été acheté à quelques maisons d’ici, dans une petite boulangerie qui nous a vite fait oublier celle de l’année dernière, pourtant considérée comme une des meilleures de Nice. Quand on y entre, on se retient pour ne pas tout acheter tellement tout à l’air bon. Y compris les pâtisseries, dont on essaie de ne pas abuser.

Presque en face, nous avons trouvé un comté, un de nos fromages alpins favoris. L’été, les vaches de Franche-Comté, du Jura et de la Haute-Savoie bouffent dans des pâturages fleuris qui donnent à leur lait un goût de fleurs justement.

Les œufs nous rappellent presque chaque jour à quel point ceux du Québec sont fades. Il faut croire que les poules de France sont mieux nourries et que leurs œufs arrivent en magasin nettement plus frais.

En fait jusqu’ici, seuls les vins nous ont un peu déçus. Dans ce pays reconnu pour l’excellence de ces cépages, la chose est assez étonnante. Il faut dire que, l’an dernier, nous allions chez un caviste du Vieux-Nice dont les conseils était toujours judicieux. Jamais nous n’avons été déçus des bouteilles suggérées. Mais sa boutique est un peu trop éloignée de notre nouvel appartement. Les vins qu’on nous a proposés cette année nous ont laissés au mieux tièdes. Même un châteauneuf-du-pape, pourtant payé plus de 20 euros, nous a déçus. Ça devait être un vin de Benoît XVI, qui comme lui aura mal vieilli.

Lise vous fait ses amitiés. Je vous embrasse. À bientôt!

Paul

Publicités

Commentaires sur: "Les petits bonheurs" (1)

  1. Vraiment sympa ton blog! les articles sont pertinents et de qualité je trouve! je lance moi aussi un blog et j’espère pouvoir arriver au même résultat un jour 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :