Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Impressionnistes et boomers

renoir

Je me suis finalement décidé à aller voir l’exposition consacrée aux impressionnistes. Dès que je suis arrivé au Musée des Beaux-Arts, j’ai tout de suite regretté de ne pas y être allé plus tôt. À 11h30, la queue s’allongeait jusqu’à l’extérieur. C’est la faute de ces foutus boomers. On dirait qu’ils ont tous pris leur retraite à 55 ans. Mais Liberté 55 pour eux, ce n’est pas le Sud. Non, c’est plutôt les musées, les cinémas, les théâtres. Tu te dis, je vais aller au musée en semaine; il n’y aura personne. Et tu te retrouves avec des milliers de boomers qui se sont dit la même chose que toi. Qu’est-ce que ça donne d’être un bébé-boomer si tu l’es en même temps que des millions d’autres?

Bref, j’ai râlé un peu. Mais heureusement, Lise a pensé qu’on pourrait doubler la file en renouvelant notre abonnement. C’était ça de gagner. Rendus à l’exposition toutefois, oh là là! Que de monde! Au point où on nous laissait entrer au compte-gouttes. J’ai même pensé à rebrousser chemin, mais je tenais trop à voir les maîtres. J’ai donc pris mon mal en patience.

Heureusement, je fais 1m80. En Allemagne ou aux Pays-Bas, ça ne suffirait pas pour voir par-dessus plusieurs têtes, mais ici oui. D’autant plus qu’avec le temps, les boomers rapetissent. Au bout de quelques minutes, j’ai aussi mis au point une technique pour m’approcher assez près des toiles, sans écraser le moindre pied, sans bousculer personne, et même sans boucher la vue de qui que ce soit.

Et l’exposition, demanderez-vous? Ce sont les impressionnistes, voyons! Cette peinture tellement honnie à ses débuts est devenue avec le temps la plus populaire de toutes. Effet de mode? Mimétisme? Peut-être. Reste que la peinture impressionniste, à laquelle je m’intéresse depuis mon adolescence, mérite tout le bien qu’on en pense.

La vedette de cette exposition, c’est évidemment la vingtaine de toiles de Renoir, dont quelques-uns de ses chefs d’œuvre les plus connus. Remarquable!

Villes sublimes

Mimmo_323X350Il y a à Montréal en ce moment une autre exposition qui vaut le détour, même si elle est beaucoup moins connue. C’est Villes sublimes, qui réunit au Musée McCord des photos prises par le Napolitain Mimmo Jodice, dans plusieurs grandes villes du monde. La métropole québécoise, où Jodice est venu à l’invitation du Musée McCord, y apparaît elle aussi sublime.

Ce qui est beau dans ces photos-là, c’est moins ce qui est montré que la manière de le montrer. Jodice évite constamment la banalité, le cliché. Même lorsqu’il photographie un endroit archiconnu comme la place Saint-Pierre de Rome, le photographe choisit un angle qui fait redécouvrir le lieu.

Bref, pour tous les amateurs de photo, c’est une exposition à voir absolument.

Paul

Publicités

Commentaires sur: "Impressionnistes et boomers" (2)

  1. Tip top ton blog! j’ai récemment lancé le mien, n’hésites pas à venir y faire un tour! ++ Julian

  2. hello, je voulais à te feliciter pour la pertinence des articles de ton blog ! j’édite moi aussi un blog depuis peu et j’espère pouvoir faire aussi bien 🙂 A bientôt, ZAK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :