Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Depuis notre retour, Lise et moi avons le goût de repartir. Le bruit des casseroles n’y est sans doute pas étranger. Mais le climat social n’est pas seul en cause. Le voyage est devenu une drogue. Les accents d’ailleurs, les saveurs d’ailleurs, la culture d’ailleurs, les langues étrangères, tout cela nous manque déjà, même si nous habitons un bel appartement et même si nous sommes heureux de revoir les gens qu’on aime.

Comme les personnages du film de Nadine Labaki, on se dit : et maintenant, on va où ? La question nous turlupine depuis que nous avons défait nos valises. On a songé, comme je le mentionnais dans un carnet précédent, à s’installer dans un condo en Floride l’hiver prochain. Mais c’est une option que nous avons écartée. Au fond, ni le golf, ni la plage, ni la piscine, et encore moins le bingo ou les jeux de cartes ne nous intéressent. Et puis, on ne veut pas quitter le Québec pendant quelques mois pour aller séjourner dans sa version sudiste.

Restait donc le retour dans le sud de la France et en Italie, comme cette année, ou la remontée dans une autocaravane pour sillonner les États-Unis, comme l’année précédente. Mais chacune de ces solutions nous laissait insatisfaits.

C’est alors que nous avons eu une idée qui concilie tout. Une idée en forme de triplé: on retournera à Nice pour la fin de l’hiver ; on partira en autocaravane pour l’Italie au printemps ; on s’installera à Paris au retour. Durée prévue : quatre mois, dont le tiers, à peu près, en camping-car comme disent les cousins.

Maintenant que tout cela s’est éclairé, je sens que nous allons mieux dormir et que la vie montréalaise va redevenir plus douce.

Lise vous fait ses amitiés. Je vous embrasse.

Paul

Publicités

Commentaires sur: "Et maintenant, on va où ?" (2)

  1. Il est peut etre le temps de voir les pays de l’est… les baltiques, la Hongrie, la Croatie… Mais on ne dedaigne pas sur le trio de Nice/Italie/Paris… 😉

    • Je comprends votre point de vue. Toutefois, j’ai tendance à visiter des pays dont je parle la langue. Autrement, il me semble que les voyages sont trop touristiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :