Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

339 jours de ciel bleu

Sur la route de Gila Bend.

Quand Lise entrouvre le store de l’autocaravane le matin, elle me lance : « Le ciel est bleu ! » Et je lui réponds : « Pas encore ! » C’est le genre de blague absurde que j’adore. Dans le sud de l’Arizona, où nous créchons toujours, en attendant que le Grand Canyon dégèle, il fait soleil 339 jours sur 364. Chez nous, on a presque 200 jours de pluie ou de neige, et le reste du temps, eh bien, c’est gris. J’exagère un peu, je sais. Il y a bien au Québec 10 à 15 jours d’ensoleillement par année.

Je sais qu’il y a des gens qui aiment le climat de la Belle Province. Ses quatre saisons, son interminable hiver de cinq mois et son été pluvieux de quelques semaines. Ils ont bien de la chance. Moi, pas capable ! Chaque fois que je lève les yeux vers le ciel gris, chaque fois que je n’ose pas mettre le nez dehors parce qu’on annonce -25, je me mets à détester Samuel de Champlain.

Jacques Cartier, on ne peut lui en vouloir. Il avait un bon alibi ; il cherchait un raccourci vers les Indes. Mais Champlain, lui, pourquoi est-il revenu au même endroit ? Il n’aurait pas pu faire dévier ses bateaux vers le Sud. Au moins jusqu’à New York. Mieux encore : jusqu’en Caroline ou en Floride.

C’était pourtant évident qu’il n’y avait pas d’épices en Canada. C’était à peine si on pouvait y faire pousser du navet. Pas d’Indiens non plus. Juste des Amérindiens, pas contents du tout de voir débarquer les Français. Et on les comprend. Ce n’est pas qu’ils ne soient pas gentils, les Cousins. Mais ils amenaient des curés et repartaient avec des fourrures.

Le pire, c’est qu’ils ont fini par nous abandonner dans nos arpents de neige. Mais je m’égare. Revenons plutôt à l’Arizona. J’éprouve un plaisir immense à constater, chaque matin, qu’il fait beau. Et que le lendemain, eh bien non, il ne va pas pleuvoir. Ce sera encore radieux.

Mais je n’insiste pas. Ceux qui aiment nos quatre saisons, son interminable hiver de cinq mois et son été pluvieux de quelques semaines vont me trouver râleur. Et ceux qui n’aiment pas nos quatre saisons, son interminable hiver de cinq mois et son été pluvieux de quelques semaines vont me trouver cruel.

Allez, je vous embrasse et Lise vous fait ses amitiés.

Paul

P.-S. Bon anniversaire, chère Marie-France !

Publicités

Commentaires sur: "339 jours de ciel bleu" (7)

  1. Vous êtes vraiment en verve aujourd’hui. Perso, j’aime bien les quatre saisons mais pas les mois qui font la liaison d’une saison à l’autre comme mars et novembre par exemple. J’ai aussi habité aux States de façon épisodique et j’avoue que la répétition des journées ensoleillées avait affecté mon humeur de façon très positive. Quand ça fait un mois de suite qu’il fait beau, on commence à avoir un sourire accroché à la figure de façon permanente.

    Allez-vous faire un saut à Indian Wells pour le tournoi combiné ATP-WTA? J’imagine que non car il débute dans environ dix jours si ma mémoire est bonne, ce qui ne vous laisse pas assez de temps pour vous y rendre après un séjour au Grand Canyon qui soit dit en passant est immense (i.e. environ 200 km de long et 20 km de large) d’après ce que j’en ai lu car je le l’ai jamais visité. Vous y trouverez un point d’observation en forme de fer à cheval (le skywalk je crois) qui se situe au dessus d’un vide sidérant. Perso, je n’aurais pas le courage de m’y aventurer.

    Bonne continuation!

  2. Ciel, marri, ne me prenez pas pour un bleu car je sais fort bien qu’en été, il peut faire chaud et beau (voire beau et chaud) chez vous, étant dieu donné qu’en juillet et en août 1988, nous avons vécu au moins 40 jours et nuits sous des cieux dégagés, au Québec et en Nouvelle-Ecosse, moustiques compris, hihihi!
    Annexe: un beau ciel de fin février 2011, bien dégagé et bein de chez Nout, histoire de vous faire rêver à d’autres cieux!?

  3. oussamamuse a dit:

    Bon sang, cent rires, nous aussi on en a vu et photographié, des ciels d’azur…
    http://oussamamuse.wordpress.com/2011/02/26/les-aventures-de-cattle-and-co/

  4. Alors, profitez-en bien, car vous le savez peut-être déjà, la neige s’en vient chez-vous, du moins nous a-t-il semblé entendre cet après-midi, lors de l’écoute d’un tournoi de golf qui se tenait en Arizona. Il semble s’agir de tout un événement. J’ose à peine deviner, quel plaisir ce sera pour vous d’y être. Vous avez peut-être déshiverner trop tôt. Ici la température oscillera entre 10 et 15 degrés, dit-on. Il s’agira peut-être de l’hiver indien. Attention aux engelures.

  5. […] et elles viennent d’être numérisées, juste là, en février 2011, à l’occasion des carnets de voyages de mystère Roux et de sa dame de coeur dans l’ouest du continent nord américain […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :