Voyages, lectures, films, impressions, humeurs, la vie quoi!

Manger aux États-Unis

 

Depuis le début du voyage, Lise s’amuse à faire des photos pendant que roule la Bête. Les résultats sont souvent intéressants.

 

Après 15 années de voyages en Europe, j’avais conservé des États-Unis le souvenir d’un pays où les restaurants, sauf exceptions, sont médiocres, mais où les épiceries sont excellentes. Depuis le début de ce voyage, je déchante. Les supermarchés où nous nous approvisionnons sont, eux aussi, décevants.

Je ne doute pas qu’il y ait de superbes épiceries dans les grandes villes. Mais dans les petites places où nous arrêtons le long des autoroutes, les supermarchés sont bien inférieurs à ceux que l’on trouve partout au Québec, y compris dans la lointaine Gaspésie (1).

Pour les fruits et légumes, ça va. Après tout, nous sommes dans le sud des États-Unis. Pour les conserves, céréales et autres produits du genre, ça passe encore. Les choses commencent à se gâter aux fromages. Oubliez l’exceptionnelle variété des comptoirs québécois. Ici, où le choix est minimaliste et… médiocre. Les produits supposément italiens sont pour la plupart des similis. Les fromages français sont inexistants. Les cheddars ont une consistance de caoutchouc.

Arrivé au rayon des yaourts, il est difficile d’en trouver un qui soit goûteux, tant ils sont pauvres en gras. Côté pains, c’est généralement le désastre, sauf dans quelques épiceries où l’on offre de rares produits artisanaux.

Au rayon des viandes, on trouve un peu de poulet, rarement du veau et jamais d’agneau. En revanche, beaucoup de bœuf, surtout haché, et de porc, deux viandes qu’on mange exceptionnellement. C’est si décourageant qu’on a songé à redevenir végétariens. Au rayon des poissons, c’est pire encore. Les quelques produits étalés vous donnent le goût de vous joindre à Greenpeace et de militer contre la surpêche.

Et je ne vous ai pas encore parlé du café. N’essayez pas de trouver les bons cafés italiens. Inconnus au régiment. En outre, les cafés déjà moulus ont une mouture trop grossière pour notre cafetière espresso. Il nous faut donc nous rabattre sur les grains entiers, qu’on moud nous-mêmes. Sauf qu’on y a ajouté presque toujours une saveur (la vanille, par exemple) qui masque le bon goût du café. Les Américains pensent aimer le café, mais en fait ils le détestent. Et nous on les déteste. Mais non, mais non, je plaisante. C’est juste qu’on a mis deux fois à la poubelle le café qu’on avait acheté tant il était mauvais.

En désespoir de cause, nous sommes allés en acheter un dans un café aujourd’hui. J’ai expliqué à la vendeuse tout ce que je ne voulais pas retrouver. Je crois qu’elle a compris. On se croise les doigts et on l’essaie demain matin. Notre bonne humeur en dépend.

Malgré tout, on réussit à manger plutôt bien, mais il nous faut être particulièrement inventifs. On a déjà commencé à faire une liste de tous les produits dont il faudra faire provision l’an prochain avant de franchir la frontière.

Je vous embrasse et Lise vous fait ses amitiés. À bientôt.

Paul

(1) C’est encore une blague, Jasmine. C’est parce que je t’adore.

Publicités

Commentaires sur: "Manger aux États-Unis" (5)

  1. EEEK!
    Pour avoir faire l’experience pendant un an a Columbus, OH, je suis tristement d’accord avec vous. Il faut denicher les « Farmers Markets » et les epiceries Bio. Evidemment, eux n’existent que dans les grandes ou moyennes villes.

    Dans un cafe, j’achete un expresso ou je croque les graines de cafe avant de les acheter. Ca donne une idee si vous ne voulez pas etre pris avec…

    Un site ChowHound.com (un peut comme Tripadvisor, base sur les opinions des internautes pour la bouffe) peut aider, mais c’est risque. Car, on a teste l’experience a North Conway dans un resto recommande et ce n’est pas mangeable. Par contre, les recommandations a Montreal sont decents. Alors les commenatires dependent grandement des papilles gustatives des gens locaux/internautes… Discussion Board for COFFEE

    Vous avez la chaleur et nous le Cafe Italia… Hummmm! :mrgreen:

  2. oussamamuse a dit:

    Heureusement qu’il leur reste leurs magnifiques paysages sauvages, à nos amis gastronomes amers ricains!

  3. Etienne Dumais-Roy a dit:

    Bonjour les voyageurs,

    Question de vous faire saliver un peu et de venger ma belle soeur préférée de Gaspésie, je vous informe que dimanche, nous avons mangé un bon ragoût d’agneau à la sauce tomate et romarin…des bonnes tomates italiennes Aurora ! C’était vraiment délicieux. Évidemment, votre présence au traditionnel souper du dimanche nous manquait, mais les arômes de ce fabuleux ragoût compensait quelque peu votre absence…

    Gros bisous,

    La famille Dumais de MTL xxx

  4. Salut les amis ! Whow…quelles péripéties… Chaque jour, nous espérons recevoir de vos nouvelles. Tu nous donnes, Paul, beaucoup de détails. On prend presque les cahots avec vous. On sent le vent. On a même droit aux odeurs. C’est « vachement » bon. On peut facilement vous imaginer bien en selle sur la bête au pays des cowboys.
    Mais, je me demande. Comment va la bête ? Évidemment je ne parle pas ici, de toi Paul. Tu m’apparaîs être davantage le « et » de la Belle et la Bête. Et cette Belle, qui est aussi mon « homme de confiance », Toujours un peu dans la merde, ou dans l’eau noire, ou l’eau grise, ou l’eau fraîche, ou l’eau de ville, l’eau d’ici, l’eau de là ?
    Parlant de l’au-delà, On comprend que vous vous êtes promenés ces jours derniers à la frontière de cet au-delà, c’est-à-dire,là ou les têtes roulent, semble-t-il par centaines. Heureusement vous étiez de ce côté de la frontière. Surveillez bien vos accus. Gardez les bien rechargés. Au plaisir de vous relire.

  5. Pauvres vous deux. Je connais la nourriture américaine pour y avoir passé 6 mois à Dayton, Ohio et ce pendant les derniers mois de la guerre en 1945. Nous avons survécu. Je vous souhaite un bon café pour demain matin.

    La famille Dumais vous ont sûrement fait saliver avec la description de leur repas.

    Amitiés,

    Madeleine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :